Accueil / Les auteurs / Edzard Ernst

Edzard Ernst

Edzard Ernst est professeur de médecine, spécialisé dans la recherche sur les médecines alternatives. Il est le rédacteur en chef du journal médical Focus on Alternative and Complementary Therapies.



Les articles rédigés par Edzard Ernst

La vérité sur l’acupuncture

Le 3 juin 2015 - Acupuncture et médecine chinoise - n° 311

Les éditions Cassini ont eu l’excellente idée de traduire en français le remarquable ouvrage de Simon Singh et Edzard Ernst intitulé Médecines douces : info ou intox ? (titre anglais Trick or treatment : alternative medicine on trial). Nos lecteurs avaient déjà eu un (...)

+ Lire la suite

La naissance de la médecine scientifique (1) : Face au scorbut et aux saignées

Le 28 juillet 2011 - Médecine - n° 295

Comment établir la vérité sur les médecines alternatives ? Lesquelles sont efficaces, lesquelles ne le sont pas ? Lesquelles sont sûres et lesquelles sont dangereuses ? Ce sont des questions que les médecins se sont posées pendant des millénaires face à toutes les formes (...)

+ Lire la suite

La naissance de la médecine scientifique (2) : De l’hygiène au tabagisme

Le 9 novembre 2011 - Médecine - n° 297

Parce que les essais cliniques constituent un facteur important dans le choix du meilleur traitement des patients, ils jouent un rôle central dans le mouvement appelé la médecine basée sur les preuves – MBP – (Evidence-Based Medecine). Bien que les principes-clés de (...)

+ Lire la suite

La naissance de la médecine scientifique (3) : Scorbut, vitamine C et premier essai contrôlé

Le 18 décembre 2016 - Médecine - n° 318

Nous publions ici un court extrait du chapitre «  Comment établit-on la vérité  » du livre de Simon Singh et Edzard Ernst, Trick or treatment, alternative medicine on trial, traduit en français aux Éditions Cassini (2014) sous le titre Médecines douces : Info ou intox ? (...)

+ Lire la suite

Science et pseudo-scicence revue numéro 335

N°335 - Janvier 2021

Le sommaire et l'éditorial
S'abonner 

Produit par des bénévoles, l’AFIS trouve ses ressources dans les cotisations de ses adhérents et la vente de sa revue sans publicités.