Science et croyances : débat

Notre revue Science et pseudo-sciences avait sollicité Didier Nordon pour l’écriture d’un article. Le texte qu’il nous avait fait parvenir avait suscité une importante discussion dans le comité de rédaction. Il nous avait semblé alors utile de partager avec nos lecteurs les termes de la controverse sous la forme d’un « dossier-débat ». Celui-ci a été publié dans les numéros 270 et 271 de Science et pseudo-sciences, sous une forme abrégée en ce qui concerne les riches contributions de nos lecteurs. Vous trouverez ici l’intégralité du dossier : l’article « Tous croyants ! » de Didier Nordon, deux réponses de deux de nos rédacteurs, les réactions de nos lecteurs et une réponse de Didier Nordon à nos rédacteurs.

Tous croyants !

Un monde insaisissable Le monde se dérobe à moi. Je n'en connais rien - ou si peu. Mille fois, j'ai été mis en déroute par des raisonnements trop savants ou trop subtils pour moi. Mon savoir est une goutte d'eau dans la mer de ce que les hommes savent, laquelle à son tour est une goutte d'eau en (...)

par Didier Nordon

Vouloir comprendre

Réponse à Didier Nordon

Un raisonnement bâti sur l'absence L'article de Didier Nordon, « Tous croyants ! », voudrait nous faire croire, dans la majeure partie de son texte, que l'incroyance n'existe pas. Disons-le tout net : qui, mieux que le sceptique lui-même peut juger de son incroyance ? Qui éprouve le doute, ressent (...)

par Agnès Lenoire

La science n’est pas une croyance

Autre réponse à Didier Nordon

En caricaturant à peine, le propos de Didier Nordon revient à affirmer que science et religion sont toutes deux des croyances et qu'elles sont, par voie de conséquence, toutes deux autant valides quant aux énoncés qu'elles peuvent formuler sur le monde et la nature. « Croire » : un mot fourre-tout (...)

par Jean-Paul Krivine

Les réactions de nos lecteurs

Non, nous ne sommes pas tous croyants ! Non, Monsieur Nordon, nous ne sommes pas tous croyants. Mais je reconnais qu'il est malaisé de sortir des stéréotypes culturels dans lesquels nous baignons tous et qui influent sur notre vie en société. Très représentative, la rubrique « Dieu » et ses (...)

Abrégé dans SPS n° 271, mars 2006 - Version intégrale ici

La réponse de Didier Nordon à A. Lenoire et J.-P. Krivine

Quelques précisions Je ne crois que ce que je vois, mais ce que je vois est incroyable ! Le désir de comprendre bute sur un obstacle : les hommes. Autant d'hommes, autant de mystères. Ils écrivent une histoire extravagante, frappée au sceau de la déraison plutôt qu'à celui de la raison. Nul ne les (...)

par Didier Nordon

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !