Le créationnisme à visage découvert

Le créationnisme est un concept créé aux USA par des fondamentalistes religieux qui voudraient voir la Bible prendre place au cœur de l’enseignement. Plusieurs étapes ont jalonné son histoire, avec des procès retentissants. Actuellement, le créationnisme revêt un caractère discret et dangereux. Sous couvert d’ouverture d’esprit, d’œcuménisme, des institutions comme l’UIP diffusent jusque dans les sciences une spiritualité pernicieuse. Des scientifiques comme Dambricourt prêchent un moteur interne au vivant en lieu et place d’évolution. Un concept de dessein intelligent a émergé récemment, acceptant le fait évolutif « encadré » par un programme, manière détournée d’imposer une entité architecte de notre avenir. Les méthodes du créationnisme s’affinent, jouent sur les ambiguïtés et sur le langage, et avancent sans heurt majeur, avec l’aval du président Bush aux USA. Vous trouverez dans ce dossier quelques textes sur ce concept qui n’avance pas toujours à visage découvert et qui réclame notre vigilance.

La place de l’évolution dans l’enseignement secondaire français

« Rien n’a de sens en biologie, si ce n’est à la lumière de l’évolution » Theodorius Dobzhansky (1900-1975) Même s’il faut toujours se méfier des phrases définitives, c’est clairement l’idée qui a inspiré les concepteurs des programmes de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) dans l’enseignement secondaire (...)

par Philippe Le Vigouroux et Guislaine Refrégier - Article mis en ligne le 1er janvier 2008 puis publié dans SPS n° 281, avril 2008

L’Europe et le créationnisme

Régulièrement Science et pseudo-sciences rend compte des offensives créationnistes aux Etats-Unis et en Australie2. Jusqu’alors l’Europe et la France en particulier ont semblé relativement à l’abri de ces attaques qui sont le fait des nombreuses églises évangéliques implantées dans ces pays. Chez nous, (...)

par Philippe Le Vigouroux - Article mis en ligne le 1er janvier 2008 puis publié dans SPS n° 281, avril 2008 - Mis à jour le 29-07-2008

ARTEfact

Suite à la programmation sur ARTE d'un documentaire « HOMO SAPIENS, une nouvelle histoire de l'homme ? », l'AFIS a publié le communiqué de presse suivant. Selon les thèses d'un reportage diffusé sur ARTE le 29 octobre, Homo Sapiens serait né d'une « mutation interne programmée de l'espèce » « obéissant (...)

La table périodique des éléments de Mendeleïev revisitée

Cette table6tourne en dérision les arguments créationnistes contre la théorie de l'évolution en imaginant des critiques analogues sur la table périodique des éléments de Mendeleïev. Les inévitables tâtonnements qui ont abouti à sa forme actuelle sont ironisés et la simplicité et la solidité de la théorie (...)

SPS n° 268, juillet-août 2005

Les « questions » des Créationnistes face à la théorie de l’évolution

« L'évolution n'est qu'une théorie, pas un fait » « Personne n'a jamais vu une espèce nouvelle évoluer » « L'évolution n'est pas scientifique parce que non testable. En d'autres termes, l'évolution n'a jamais été prouvée puisqu'on n'a pas de machine à remonter le temps » « L'évolution n'est pas étayée (...)

par Guillaume Lecointre

Créationnisme contre science : l’« Intelligent Design » bientôt près de chez nous

Le débat, ravivé depuis le début du mois de mai, fait rage outre-Atlantique. Il oppose la communauté scientifique aux tenants du « Intelligent Design » (ID). En résumé, cette thèse remet en cause la théorie scientifique de Darwin et, plus généralement, réfute le fait que les espèces vivantes soient le (...)

par Cyril Fievet

La troisième croisade créationniste

Du « Procès du Singe » en 1925... Le 21 juillet 1925, un juge du Tennessee condamnait un jeune enseignant, Thomas Scopes, à une amende de 100 $ pour avoir enseigné l'évolution aux élèves de l'école publique de Dayton. Un formidable débat avait embrasé les Etats-Unis à cette occasion. Ce qui va être (...)

par Jean-Paul Krivine

La croisade de l’UIP contre le matérialisme

Parmi les adversaires résolus du matérialisme scientifique, l'Université Interdisciplinaire de Paris (UIP) occupe une place de tête. En multipliant les conférences et les publications, l'UIP espère convaincre que la science peut se passer du matérialisme dans ses investigations. Et s'il est un domaine (...)

par Alexandre Hendoir

Qu’est-ce que le créationnisme ?

Les créationnistes s'appuient sur la Bible, dont ils respectent le récit tel qu'on le leur donne. Pour les incroyants, le créationnisme est une absurdité, contraire à l'évidence de l'évolution des espèces vivantes. Christian Nitschelm est astrophysicien et enseigne à l'université de Bourgogne Voici (...)

SPS n° 233, mai-juin 1998

L’Université Interdisciplinaire de Paris

La communauté scientifique nationale montre bien peu de vigilance face aux offensives spiritualistes d'allure respectable. Pour un réarmement intellectuel, les chercheurs scientifiques devraient retourner aux racines épistémologiques de leur métier. Beaucoup de sectes rejettent la démarche (...)

par Guillaume Lecointre

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !