60 questions étonnantes sur le paranormal

et les réponses qu’y apporte la science

Note de lecture de Jacques Van Rillaer - SPS n°320, avril 2017

60 questions étonnantes sur le paranormal

et les réponses qu’y apporte la science

Jean-Michel Abrassart

Mardaga, 2016, 144 pages, 14,90 €

La majorité des gens pense avoir vécu au moins une fois une expérience paranormale. Actuellement (décembre 2016), il y a plus de 1 600 000 entrées dans Google pour « parapsychology » et près de 31 000 dans Google scholar. La « guerre » entre les croyants en l’existence de phénomènes paranormaux et les sceptiques est loin d’être terminée. C’est dire tout l’intérêt du livre de Jean-Michel Abrassart.

L’auteur est docteur en psychologie (titre obtenu après la publication de l’ouvrage). Sa thèse est une étude psychosociologique du phénomène OVNI. Abrassart est bien connu dans le monde des sceptiques francophones, notamment pour sa création du remarquable podcast Scepticisme scientifique1 dans lequel on retrouve plusieurs membres de l’AFIS.

L’ouvrage fait partie d’une collection dont deux livres (60 questions étonnantes sur l’amitié et 60 questions étonnantes sur les parents) ont été présentés respectivement dans les n° 317 et 319 de Science et pseudo-sciences.

Pour répondre à une série de questions pertinentes et parfois drôles, l’auteur a choisi chaque fois une recherche scientifique représentative, publiée dans une revue de haut niveau. Parfois, il s’agit d’une méta-analyse. Chaque présentation s’articule en quatre parties : une introduction situant la problématique, la méthode utilisée, les résultats, une conclusion qui porte notamment sur la validité de la recherche et sur le degré de généralité des observations. L’auteur a sélectionné les recherches parmi une large diversité de pays et de publications. Il a pris soin d’en donner les références précises.

De nombreux chapitres sont consacrés à des caractéristiques de personnes qui croient facilement à des phénomènes paranormaux, tels que fantômes, enlèvement par des extraterrestres, etc. : des traits de personnalité (par exemple la recherche de sensations), des modes de perception (ainsi, les croyants donnent plus facilement que les sceptiques un sens à des formes aléatoires) et des façons de raisonner (par exemple les croyants sont davantage sensibles à des coïncidences). Parmi les autres questions abordées, citons à titre d’exemple l’explication neurophysiologique des expériences de décorporation et de mort imminente, les stratégies des médiums, la validité de techniques psychologiques comme l’hypnose et la PNL2, les faux souvenirs, l’astrologie, la télépathie, l’impression d’être épié.

L’auteur écrit de façon soignée, élégante et avec une bonne dose d’humour. On peut seulement regretter qu’il faille de bons yeux ou de bonnes lunettes pour lire cet ouvrage au format de poche.

1 www.scepticisme-scientifique.com

2 Programmation Neuro-Linguistique.

Mis en ligne le 25 juillet 2017
1226 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !