Des cellules souches dans le cerveau

Agence Science Presse - 21 février 2007

Des chercheurs de l’Université d’Auckland, en Nouvelle-Zélande et de l’Académie Sahlgrenska, en Suède, ont découvert des cellules souches dans certaines parties du cerveau, juste au-dessous des ventricules. Ces cellules inactives se transforment en cellules nerveuses lorsqu’elles migrent vers le bulbe olfactif, la partie du cerveau responsable de détecter les odeurs. Les scientifiques avaient déjà observé ce phénomène chez les souris et les rats mais croyaient que de telles cellules n’existaient pas chez les humains.

Comment ces cellules voyagent-elles dans le cerveau ? Chez plusieurs espèces, les chercheurs ont noté la présence d’un tube rempli de liquide permettant aux nouvelles cellules nerveuses de se rendre jusqu’au bulbe olfactif. Utilisant différentes techniques, incluant un puissant microscope à électrons, les scientifiques sont parvenus à déceler la présence de ce tube chez les humains. Les cellules souches présentes dans ce tube se modifient graduellement en cellules nerveuses au fur et à mesure qu’elles se déplacent vers le bulbe olfactif. Les chercheurs croient que l’ajout de nouvelles cellules nerveuses au bulbe olfactif nous aide à répondre à différents stimuli au cours de notre vie.

« Cette étude est très stimulante parce qu’elle révèle la présence d’un groupe de cellules du cerveau humain adulte qui se régénèrent continuellement », indique Mark Baxter, chercheur à l’Université d’Oxford. Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles recherches pour mettre au point des traitements pour réparer les cerveaux humains endommagés par des blessures et des maladies neurodégénératives, telles la maladie d’Alzheimer. Elle démontre également l’importance de la recherche animale pour guider la recherche biomédicale chez les humains.

Mis en ligne le 13 mars 2007
1864 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !