Dans le "Skeptical Inquirer" de septembre 2005

Quelques points intéressants du n° de septembre 2005

Le numéro consacre une large place au centenaire des publications révolutionnaires d’Einstein, donc à l’Année Mondiale de la Physique. La revue s’écarte ainsi d’un contenu exclusivement conscacré à la dénonciation du paranormal pour s’intéresser à la promotion de la Science sous un angle plus général.

Alimentation et santé : deux mythes sont analysés, le pouvoir anticancéreux du thé vert et le rôle du vin rouge dans la prévention de maladies cardiaques ("le paradoxe français"). Les auteurs soulignent la complexité de telles analyses, dans des domaines où interviennent l’ensemble des conditions de vie et aussi le patrimoine génétique des populations. Bien que populaires, les deux effets évoqués restent des hypothèses.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) est-elle en train de dériver, de se faire infiltrer par des lobbys de charlatans ? Cette organisation semble très complaisante vis-àvis des médecines "alternatives", telle l’acupuncture, et ne semble tenir aucun compte de critères d’évaluation scientifiquement acceptables. Un projet de rapport favorable à l’homéopathie va dans le même sens. La valeur d’une thérapeutique se décide-telle par un vote majoritaire de patients s’en déclarant satisfaits, ou par une évaluation objective ?

Newton croyait-il à l’astrologie ? Des citations allant dans ce sens sont souvent reproduites par les astrologues, mais en allant aux sources on ne trouve rien de tel.

Un sondage Gallup montre que 73% des américains croient en au moins une de dix affirmations paranormales qui leur ont été proposées. Le pourcentage n’a pas varié depuis un précédent sondage.

Mis en ligne le 27 octobre 2005
1054 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !