L’Afis apporte son soutien à l’action d’information de Grégoire Perra sur l’anthroposophie

Communiqué de l’Afis - Paris, le 13 mai 2019

L’anthroposophie est une doctrine créée par Rudolph Steiner au début du XXe siècle fondée sur une spiritualité qui mélange des éléments du christianisme, du bouddhisme et de l’hindouisme. Elle est imprégnée de diverses pseudo-sciences, au nombre desquelles l’astrologie, et de la croyance en la réincarnation. Elle est déclinée dans de nombreux domaines, tels que l’agriculture (pratiques magico-religieuses de la biodynamie), la médecine (les maladies résulteraient d’un processus karmique que les vaccins entraveraient), l’éducation (réseau d’écoles Steiner-Waldorf) ou les cosmétiques (produits Weleda). Loin d’être anecdotique, ce courant de pensée est implanté dans plusieurs pays, et a été qualifié de « multinationale de l’ésotérisme » dans une enquête parue dans Le Monde Diplomatique [1].

La partie de ce mouvement liée à l’éducation, les écoles Steiner-Waldorf, regroupe une vingtaine d’établissements en France. Selon Grégoire Perra, ancien professeur de philosophie dans l’une de ces écoles, les élèves y sont exposés aux idées pseudo-scientifiques de R. Steiner, parfois au travers de cérémonies quasi-religieuses. Il précise également que, bien souvent, les parents ne réalisent pas vraiment la teneur occulte de l’enseignement qui y est apporté. Par ailleurs, certaines de ces écoles étant sous contrat avec l’Éducation nationale, il explique que la réalité des pratiques pédagogiques est parfois dissimulée aux inspecteurs.

Afin de lever le voile sur ce qu’il appelle « l’endoctrinement élastique » dans ces écoles, et les fondements pseudo-scientifiques de ce mouvement, il a témoigné sur son blog [2] et au travers de divers médias [3][4].

Grégoire Perra vient d’alerter sur deux plaintes qui ont été déposées contre lui en trois mois. Il dénonce une volonté de « [le] museler, et par ce biais faire taire toute critique de l’Anthroposophie en France » [5].

L’Association française pour l’information scientifique apporte son soutien à Grégoire Perra dans son action de dénonciation de pratiques pseudo-scientifiques qui ciblent en particulier des enfants dans des écoles. Elle salue son travail qui vise à faire en sorte que les parents soient réellement informés sur le caractère de l’enseignement qui est prodigué.

Mis en ligne le 13 mai 2019
2555 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !