CRÉDULITÉ & RUMEUR Faire face aux théories du complot et aux fake news

Gérald Bronner (texte), Krassinsky (dessins)

Emeric Planet - SPS n°326 - octobre / décembre 2018

CRÉDULITÉ & RUMEURS Faire face aux théories du complot et aux fake news

Gérald Bronner (texte), Krassinsky (dessins)

Éditions Le Lombard, coll. Petite bédéthèque des savoirs, 2018, 72 pages, 10 €

Pour traiter le sujet très sérieux et préoccupant des théories du complot, Gérald Bronner choisit une approche légère en mettant en scène sous forme de bande dessinée Achille, un adolescent en voie de renforcer ses croyances complotistes à force de rechercher des informations sur Internet. Son ami du lycée, quelque peu anormalement bien documenté et raisonnable, lui fait une démonstration extrêmement rationnelle et convaincante, tant et si bien qu’au fur et à mesure du livre, l’adolescent va parfaire petit à petit son esprit critique et prendre ses distances face aux arguments complotistes.

La présentation de trois limites du cerveau humain (dimension, temps, limites cognitives1) dès le début de l’ouvrage articule le reste du livre autour d’une prise de recul nécessaire pour ne pas se laisser convaincre facilement. Il s’agit en particulier des théories du complot, mais finalement on dépasse largement ce cadre et le discours devient un véritable argumentaire en faveur de la pensée rationnelle. Ponctuée de nombreux exemples qui aident à comprendre, la BD se lit très facilement et met à la portée de tous l’état de l’art de la connaissance scientifique du processus de pensée et des biais cognitifs qui souvent nous habitent.

On peut signaler quelques petits détails qui peuvent faire tiquer mais qui n’enlèvent rien à la portée du livre. Par exemple, l’attitude par moments presque condescendante de l’ami savant, comme dans une vignette où il regarde Achille d’un air goguenard en disant  « tu es sûr ? » suite à une erreur de jugement manifeste. Quelques petits partis pris également en termes de pédagogie obligent le lecteur voulant tout comprendre à se documenter en dehors du livre ; on a parfois envie que l’auteur en dise juste un tout petit peu plus pour bien définir les concepts dont il parle.

Soulignons le crayon talentueux et convaincant de Krassinsky, permettant de dynamiser le fil conducteur et de rendre le discours encore plus simple à suivre. On pourrait penser que le livre s’adresse aux adolescents au vu des personnages et du discours, mais il se révèle tout aussi adapté au lectorat plus âgé.

En résumé, un livre convaincant et allant à l’essentiel. D’une lecture facile, il devrait permettre au plus grand nombre d’être sensibilisé à la pensée rationnelle et aux biais cognitifs dont nous sommes malheureusement souvent victimes.

1 La limite dimensionnelle fait que notre perception est restreinte à ce que nous voyons et expérimentons, la limite culturelle fait que nous sommes conditionnés à avoir des réflexes dans des situations similaires à ce que nous avons souvent vu ou vécu et, enfin, la limite cognitive fait que nous raisonnons souvent de manière approximative.

Mis en ligne le 14 mars 2019
1458 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !