L’hormesis ou l’effet bénéfique des faibles doses

par André Aurengo - SPS n°302, octobre 2012

L’effet bénéfique des faibles doses de rayonnements ionisants a été clairement mis en évidence chez l’animal par Duport (2003) qui a colligé toutes les expérimentations sur le cancer radio-induit conduites chez la souris. Dans 40 % des études, on note une diminution du risque spontané de cancer, après exposition à de faibles doses de rayonnements ionisants. Cet effet protecteur est appelé effet d’hormésis.

L’explication est probablement une stimulation des défenses naturelles contre le cancer, notamment l’induction de l’apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules dont l’ADN a été endommagé, apoptose déclenchée par les cellules voisines qui, elles, sont intactes mais « stimulées » par les rayonnements. Donc, l’apoptose des cellules dont l’ADN est lésé se trouve stimulée par l’exposition des cellules saines qui les entourent à de faibles doses de radiations ionisantes, comme l’a montré Portess (2007).

Si l’hormésis peut être considéré comme établi chez la souris, on ne peut pas dire la même chose chez l’homme où on n’a pas de preuve solide de l’existence de cet effet.
[Précisions de l’auteur : Des données récentes remettent en cause l’existence de l’hormésis chez la souris [1] et on n’a pas de preuve de son existence chez l’homme]

Certaines études, par exemple celle conduite par Thomson dans le Massachusetts (2010) qui montre qu’une exposition à de faibles concentrations de radon diminue le risque spontané de cancer du poumon, sont en faveur de l’existence de l’hormésis chez l’homme. On connaît également de nombreux exemples en toxicologie chimique. Bref, pour l’homme, c’est possible mais pas prouvé.

[1] http://www.tandfonline.com/doi/abs/...

- Duport P. (2003) A database of cancer induction by low dose radiation in mammals : overview and initial observations, Int. J. Low Radiation 1, 120-131.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/...

- Portess D.I., Bauer G., Hill M.A., O’Neill P. (2007) Low-dose irradiation of nontransformed cells stimulates the selective removal of precancerous cells via intercellular induction of apoptosis, Cancer Res. 67, 1246-1253.
 :http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?...

- Cardis E., Vrijheid M., Blettner M. et al. (2005b) Risk of cancer after low doses of ionising radiation : retrospective cohort study in 15 countries, Brit. Med. J. 333, 77-83.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed?...

Mis en ligne le 23 avril 2013
5223 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !