À quoi peut servir le LHC à demi-puissance ?

par Guillaume Calu - SPS n° 290, avril 2010

Dans les mois à venir, des collisions de particules vont être programmées à des énergies de 7 TeV, soit la moitié de la puissance maximale du plus grand accélérateur du monde. Les physiciens des particules n’en espèrent pas moins des résultats novateurs. Les collisions générées devraient permettre de mesurer certaines propriétés des bosons W et Z, et du quark « top ».

Après deux années de fonctionnement à 7 TeV, le LHC sera stoppé durant l’année 2012, le temps de vérifier les aimants superconducteurs et d’éviter de nouveaux incidents comme en 2008. Les responsables espèrent pouvoir effectuer des opérations à 14 TeV courant 2013.

Source : www.Newscientist.com

Mis en ligne le 8 juin 2010
1867 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !