Kerviel comptait-il sur les voyantes ?

par Jean-Paul Krivine - SPS n° 284, janvier 2009

C’est ce que nous révèle L’Express (5 novembre). En épluchant la liste des appels téléphoniques passés par l’ancien trader, les enquêteurs se sont aperçus que le numéro d’un service téléphonique de voyance apparaissait plus d’une centaine de fois. On ne sait pas s’il consultait pour ses actions en bourse ou pour autre chose, mais le même journal rapporte le commentaire d’un spécialiste : « s’il suivait leurs conseils pour réaliser ses opérations boursières, pas étonnant que le trou de la Société générale se soit élevé à 4,9 milliards d’euros ». Et pourquoi donc ? Les conseils de tous les « experts de la finance » étaient-ils tellement meilleurs ?
Mis en ligne le 18 février 2009
1628 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !