Accueil / Notes de lecture / OGM Le gâchis - Dix années de turpitudes françaises

OGM Le gâchis - Dix années de turpitudes françaises

Publié en ligne le 30 mai 2006
Note de lecture de Louis-Marie Houdebine - SPS n° 271, mars 2006 et hors série OGM, octobre 2007
Les OGM font couler beaucoup d’encre et de salive mais curieusement pas de la même manière par tous les partenaires directement concernés. Les industriels qui préparent et vendent les OGM ne s’expriment que dans des circonstances particulières, ce qui peut contribuer à entretenir des fantasmes malsains à leur sujet. Ce silence partiel est peut être dicté par une forme de résignation dans la mesure où ils sont condamnés sans nuance dès qu’ils tentent, non pas de se justifier, mais tout simplement de s’expliquer. Cette lacune vient d’être en partie comblée par la publication d’un livre dont l’auteur est un ingénieur agronome, ancien cadre d’une société de biotechnologie végétale. Certains verront là sans aucun doute une bonne raison de condamner le livre sans même prendre la peine de le lire. Il contient pourtant nombre de vérités bonnes à dire. Les attitudes de tous les acteurs du psychodrame OGM sont analysées sans faux fuyants. L’auteur est très bien informé, ayant été confronté directement aux réalités pendant une décennie. Son propos franc qui appelle un chat un chat n’est jamais agressif. L’auteur nous transmet plutôt ses états d’âme qui sont ceux de quelqu’un qui ne se console pas de constater à quel point la société française, là comme hélas dans d’autres domaines, perd chaque jour son bon sens, sa logique, dont elle est pourtant si fière, et finalement sa position privilégiée dans l’agriculture mondiale.

Mots clé associés à cet article

Cet article appartient au sujet :

Autres mots clés associés : OGM

Publié dans le n° 271 de la revue

Publié dans le n° 2781 de la revue


Partager cet article