Accueil / Agenda de l’Afis / [Bordeaux - 28 mars 2020] Science, santé et environnement « Que croire ? Qui croire ? »

[Bordeaux - 28 mars 2020] Science, santé et environnement « Que croire ? Qui croire ? »

Publié en ligne le 28 mars 2020 - Science et décision -
Science, santé et environnement « Que croire ? Qui croire ? »

Conférence-débat organisée par l’Afis Gironde

Samedi 28 mars 2020 à 17:00
23 Rue Gouffrand, 33300 Bordeaux

Animée par Jean-Paul Krivine, président de l’Afis (Association française pour l’information scientifique) et rédacteur en chef de sa revue Science et pseudo-sciences.

À une époque où l’actualité conduit parfois à penser à un possible déclin de la rationalité, où l’opinion publique et les médias semblent douter de plus en plus de la science et mettent souvent en cause le bien-fondé de l’expertise publique, comment s’y retrouver ?

Ici un maire interdit les épandages de produits phytosanitaires à moins de 150 m des habitations, là une de ses collègues demande le recours à un insecticide sur sa ville pour en éradiquer les moustiques. Ici la lutte contre telle maladie mobilise d’importants moyens, là l’utilité de la vaccination est fortement contestée. Ici des pratiques pseudo-scientifiques sont en vogue, là des experts tentent difficilement de raisonner les sceptiques. Ici les rumeurs laissent penser à des complots dans de multiples domaines, là des faits probants et fondés sont pourtant réfutés. Ici l’on prétend traquer la vérité due au lecteur ou au téléspectateur, là on s’en arrange volontiers en privilégiant l’émotion, anxiogène de préférence, et le sensationnel…

Aurions-nous tous de « bonnes raisons » pour croire en des informations non fondées ? Comment se construit l’expertise en santé et en environnement ? Faut-il lui opposer une « expertise indépendante » ? Ce qui peut ressembler parfois à des « divagations » de l’opinion publique ne concerne-t-il pas également les décideurs politiques ?

Et, plus fondamentalement, quelle est la place de la science ? Décrire ce qui est ? Prescrire ce qui doit être ? Force est de constater que ses conclusions, réelles ou supposées, sont souvent invoquées pour justifier de nombreuses prises de position dans une grande variété de domaines : climat, énergie, agriculture, santé publique…