Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Science et pseudo-sciences

Accueil > Archives > Une protéine parasitaire de leishmania, cible thérapeutique potentielle

Une protéine parasitaire de leishmania, cible thérapeutique potentielle

mercredi 1er février 2006

Les leishmanioses sont des affections graves, endémiques dans plus de quatrevingt- huit pays. À ce jour, aucun vaccin efficace n’est encore disponible et la pharmacopée existante est limitée. Après la découverte d’un gène de Leishmania codant pour une protéine homologue à une famille de protéines (SIR2), objet de nombreuses attentions en recherche médicale, les chercheurs de l’IRD se sont penchés sur son implication éventuelle dans les phénomènes physiopathologiques engendrés par l’infection parasitaire. Et il semble que SIR2 soit indispensable à la survie du parasite. Ce qui en fait une cible thérapeutique de choix.

Voir en ligne : Institut de Recherche pour le Développement