Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Science et pseudo-sciences

Accueil > Archives > Un gène responsable d’une nouvelle forme d’hypothyroïdie

Un gène responsable d’une nouvelle forme d’hypothyroïdie

jeudi 22 mai 2008

Un groupe de chercheurs de Rotterdam, de Dundee (Écosse) et de Berlin, en collaboration avec des chercheurs de l’Inserm (Unité Inserm U845/ Université Paris Descartes/Hôpital Necker-Enfants malades) vient d’élucider sur le plan génétique la cause d’une forme d’hypothyroïdie congénitale.

Elle concerne environ 15 % des cas en France et se caractérise par une altération des capacités de la thyroïde à capter les molécules d’iode ingérées.

Au-delà d’une meilleure compréhension de cette pathologie rare, cette découverte permettra d’envisager pourquoi dans des zones de carence en iode identique dans le monde, on observe des manifestations cliniques d’hypothyroïdie très variables.

Ces résultats sont publiés dans The New England Journal of Medicine du 24 avril 2008.


Voir en ligne : Mutations in the Iodotyrosine Deiodinase Gene and Hypothyroidism