Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Science et pseudo-sciences

Accueil > Archives > La réimplantation d’un ovaire immature permet l’obtention d’une descendance (...)

La réimplantation d’un ovaire immature permet l’obtention d’une descendance sans anomalies génétiques

jeudi 22 mai 2008

Des chercheurs de l’équipe « cibles des hormones peptidiques régulant la fertilité » de l’Unité Inserm 845, coordonnés par Nadine Binart, ont montré que la réimplantation d’un ovaire immature prélevé au stade pré-pubère puis congelé permet de réactiver le cycle hormonal de la souris devenue adulte et d’obtenir une descendance. Bien que le greffon ait une durée de vie limitée, aucune anomalie n’a été observée sur le génome des souris issues de cette manipulation.

Alors que certaines techniques de procréation médicalement assistées augmentent sensiblement le nombre de malformations ou tumeurs, ces travaux, publiés dans l’édition du 16 avril de PLoS ONE, ouvrent la voie de la réimplantation d’un fragment d’ovaire immature chez les femmes ayant subi une chimiothérapie durant l’enfance et avec un désir de grossesse.


Voir en ligne : Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)