Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Science et pseudo-sciences

Accueil > Archives > La cellule microgliale rétinienne : suspect inattendu dans la dégénérescence (...)

La cellule microgliale rétinienne : suspect inattendu dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge ?

dimanche 14 octobre 2007

Une collaboration entre deux équipes de l’Inserm coordonnées respectivement par
Florian Sennlaub (unité Inserm 872 « centre de recherche des Cordeliers ») et
Christophe Combadière (Unité Inserm 543 « Immunologie cellulaire et tissulaire » ) a
permis de faire une avancée significative dans la compréhension de la
dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Ces résultats de recherche publiés
dans The Journal of Clinical Investigation attribuent un rôle central à la cellule
microgliale rétinienne (cellule immunitaire résidente du système nerveux central) dans
le développement de la DMLA.

Une piste sérieuse de traitement de cette maladie,
principale maladie cécitante en France, qui touche actuellement 1,3 million de
personnes.


Voir en ligne : Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)