Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Science et pseudo-sciences

Accueil > Archives > L’eau ne dicte pas les mouvements des protéines membranaires

L’eau ne dicte pas les mouvements des protéines membranaires

jeudi 22 novembre 2007

La dynamique des protéines a longtemps été considérée comme étant « dictée » par la fine couche d’eau qui les entoure, l’eau d’hydratation.

Des chercheurs du laboratoire de biophysique moléculaire (LBM) de l’Institut de biologie structurale (IBS, institut mixte CEA-CNRS-Université Joseph Fourier) en collaboration avec l’Institut Laue-Langevin, l’Université de Californie et l’Institut Max-Planck, ont montré qu’un changement de la dynamique de l’eau n’avait pas d’effet sur celle d’une protéine membranaire, contrairement à ce qui est observé pour les protéines solubles.

Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives sur la régulation du fonctionnement des protéines membranaires qui sont la cible aujourd’hui de plus de 50% des médicaments.

Ces résultats seront publiés dans la revue PNAS du 29 octobre 2007.


Voir en ligne : Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA)