Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Science et pseudo-sciences

Accueil > Archives > Chikungunya : des cellules cibles du virus identifiées

Chikungunya : des cellules cibles du virus identifiées

dimanche 22 juillet 2007

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS viennent de marquer une avancée dans la compréhension de la maladie due au virus Chikungunya (maladie de « l’homme courbé »), qui sévit actuellement en Inde et au Gabon, en identifiant pour la première fois des cellules cibles du virus.

Leurs résultats, menés en collaboration avec des cliniciens de l’île de la Réunion, sont publiés dans PLoS Pathogens et dans PLoS ONE.

Le virus Chikungunya, découvert en Tanzanie en 1952, et la maladie qu’il provoque ont été jusqu’ici très peu étudiés. L’épidémie qui a sévi dans des îles de l’Océan Indien en 2005-2006 (270 000 cas) avait conduit à la mobilisation d’une douzaine d’équipes de l’Institut Pasteur à Paris, désormais engagées dans l’étude de cette maladie négligée. Des équipes pasteuriennes avaient notamment retracé l’histoire évolutive du virus Chikungunya dans l’Océan Indien, grâce au séquençage de plusieurs souches virales ayant circulé au cours de l’épidémie (voir communiqué du 23 mai 2006).

Le Chikungunya a depuis provoqué une vaste épidémie en Inde, faisant entre 1,4 et 6,5 millions de cas entre 2005 et 2007, et touche actuellement le Gabon, où quelque 11 500 cas ont été répertoriés depuis mi-avril 2007.


Voir en ligne : Institut Pasteur