Documents sur le thème « philosophie »


 

Qu’est-ce que le matérialisme scientifique ?

En général, les dogmes matérialistes n’ont pas été édifiés par des gens qui aimaient les dogmes, mais par des gens qui pensaient que rien de moins net ne leur permettrait de combattre les dogmes qu’ils n’aimaient pas. Ils étaient dans la situation de (...)

6 juin 2008

Comment peut-on être « positiviste » ?

In « Psychanalyse, que reste-t-il de nos amours ? » édité par F. Martens, Revue de l'Université Libre de Bruxelles, Complexe, Bruxelles, 2000. Et in Éthique et épistémologie. Autour du livre Impostures intellectuelles de Sokal et Bricmont. Sous la (...)

23 mars 2008

Mort et vie du positivisme

Une des réactions qui m’a le plus surpris suite à la publication, avec Alan Sokal, d’Impostures intellectuelles60, c’est l’accusation qui nous a été faite d’être « positivistes ». En effet, nulle part nous ne défendons cette doctrine et, les rares fois où (...)

21 mars 2008

La croisée des sciences, questions d’un philosophe

Jean-Michel Besnier. Éditions du Seuil, 2006, 278 pages.

Sous ce joli titre, qui invite au vagabondage, ce n'est pas un livre composé que nous découvrons, mais un ensemble d'articles parus dans la revue Sciences et Avenir et dans Le Nouvel Observateur, avec en plus un résumé de conférence sur la question (...)

25 avril 2007

Le matérialisme est-il une valeur de la science ?

Article paru dans Sciences et Avenir Hors-série n°144, octobre-novembre 2005

Presque chaque terme dans la question posée nécessite une définition. Pour la plupart des gens, un matérialiste (au-delà de l'image du jouisseur cupide) est quelqu'un qui ne croit ni aux dieux, ni aux diables, ni à la vie après la mort, ni aux sorcières, astrologues et autres charlatans. Mais cette définition, purement négative, ne satisfera pas un esprit un tant soit peu philosophique : Diderot, (...)

4 décembre 2005

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !