Le réchauffement du climat en automne fait perdre du CO2 aux forêts

Une équipe internationale, menée par Shilong Piao du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE / CEA, CNRS, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)1, a montré que le réchauffement climatique en automne cause une perte plus importante de CO2 par les forêts.

Ce résultat suggère que, dans le futur, si le climat se réchauffe plus en automne qu’au printemps, les puits de carbone dans la végétation seront affaiblis.

Ce résultat a été publié dans la revue Nature du 3 janvier 2008

Voir en ligne: Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA)

1 Le LSCE (CEA, CNRS, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), à Saclay, est un des laboratoires de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL)

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !