RTL-TVI sème à son tour le « Chaos sur la planète »

par Nadine de Vos

Le dimanche 29 juillet 2007, à 22h15, la chaîne de télévision RTL-TVI, qui émet en direction des téléspectateurs belges francophones, a diffusé la première partie d’une série documentaire britannique intitulée « Chaos sur la planète », en VO : « Perfect Disaster ».

Les six « docu-fictions scientifiques » aux titres révélateurs et suggestifs1 ont pour but de simuler des phénomènes naturels extrêmes et d’en « prédire » les répercussions.

Diffusée aux États-Unis sur Discovery Channel, l’émission a été proposée par la chaîne française M6 en 2006. Cette même année, la série faisait partie des nominés aux Emmy Awards2 dans la catégorie « Meilleurs effets spéciaux »3.

Voici le commentaire d’annonce du premier épisode sur RTL, « Menace solaire » :
« À la surface du Soleil, il y a régulièrement des éruptions de feu, qui projettent des rayonnements électromagnétiques jusque dans l’atmosphère. Ce phénomène n’a habituellement aucune conséquence, mais dans des conditions très particulières ces rayons pourraient provoquer une panne d’électricité aux conséquences dramatiques et difficiles à anticiper. Exemple à New York, où les habitants doivent se débrouiller alors que le courant est coupé : embouteillages géants, panique généralisée, hôpitaux paralysés provoquent un chaos inédit. Privées d’électricité, les cités modernes retournent brusquement au Moyen Âge ».4

Il est exact de dire que de gros orages solaires provoquent occasionnellement des disjonctions dans les lignes électriques des pays nordiques qui ramassent les courants induits par les particules déviées par le champ magnétique terrestre. Donc le lien entre orages solaires et perturbations des réseaux électriques existe, mais il n’y a aucune raison de verser dans le catastrophisme ; le phénomène est de mieux en mieux connu et les lignes de mieux en mieux protégées. La prévision des orages solaires est de grande importance pour la protection des personnes et du matériel exposés aux radiations comme par exemple les astronautes ou certains satellites. C’est à cela que servent notamment les sites de météo spatiale.

Comme le précise prophétiquement – et emphatiquement – le commentateur de l’épisode, si son scénario ne se réalise pas au cours de notre vie, il s’accomplira sûrement dans le futur. Voilà un style que nous connaissons bien. En l’occurrence, la crainte d’ennuyer le téléspectateur conduit les auteurs à verser dans le sensationnel. La fiction l’emporte alors sur la volonté d’informer et décrédibilise quelque peu le genre de la docu-fiction.

À toutes fins utiles, nous suggérons au lecteur plus friand d’informations que de sensations fortes de se pencher, par exemple, sur le communiqué de l’Observatoire Royal de Belgique : « Un groupe d’experts prévoit que le prochain cycle solaire sera tardif et modéré ; mais les avis sont partagés quant à son amplitude. »5

1 1. La menace solaire – 2. Supertornade – 3. Super ouragan – 4. La grande inondation – 5. Le brasier infernal – 6. la tempête de glace.

2 « Les Emmy Awards sont des trophées qui récompensent les meilleures émissions et les meilleurs professionnels de la télévision américaine. Ils sont décernés chaque année par l’Academy of Television Arts & Sciences. » – source Wikipédia

3 Pour cette catégorie, le gagnant 2006 est Rome, « The Stolen Eagle »

4 http://www.programme.tv.

5 http://sidc.oma.be/news/094/SolarCycle24-fra.pdf.

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !