L’astrologie, pratique désuète et dénuée de tout fondement rationnel, est pourtant devenue un phénomène de société dont l’impact culturel ne peut être nié. En quoi consiste-t-elle et à quoi tient son succès ?
Les pièces les plus anciennes de ce dossier concernent la thèse soutenue par Élisabeth Teissier à Paris, le 7 avril 2001.

Einstein et l’astrologie : une citation fausse qui a la vie dure

un jury de La Sorbonne victime d’un vieux canular d’astrologues

par Jean-Paul Krivine - SPS n° 250, décembre 2001 et Hors-série Astrologie, juillet 2009

« L’astrologie est une science en soi illuminatrice. J’ai appris beaucoup grâce à elle, et je lui dois beaucoup. Les connaissances géophysiques mettent en relief le pouvoir des étoiles et des planètes sur le destin terrestre. A son tour, en un certain sens, l’astrologie le renforce. C’est pourquoi c’est une espèce d’élixir de vie pour l’humanité ».

Cette citation, attribuée à Einstein par Elizabeth Teissier, est mise en exergue de sa thèse. Aucun des membres de son jury n’a été troublé par l’absence de référence pour l’accompagner, aucun n’a cherché à en vérifier l’authenticité. Pourtant, de tels propos sont pour le moins étonnants quand on connaît l’œuvre et les idées d’Einstein. Peut-être est-ce parce que des sites Internet d’astrologie et de nombreux ouvrages d’astrologues reprennent ce texte en l’attribuant à l’illustre physicien que nos dignes professeurs de la Sorbonne se sont convaincus du sérieux de la citation, succombant au rigoureux « si c’était faux, ça se saurait »... Troublés, nous avons donc mené l’enquête. Et voici, pour nos lecteurs, telle qu’analysée par James Randi, illusionniste américain bien connu, l’histoire de cette trop belle citation d’Einstein1.

Geoffrey Dean, un ancien astrologue écrivait dans une lettre à Ivan Kelly, expert et critique en astrologie : « Concernant cette citation d’Einstein : c’est un bon exemple d’astrologues se citant les uns les autres, sans que personne ne vérifie jamais la citation d’origine. Dans une lettre publiée dans le numéro de juin 1991 de Corrélation, j’ai raconté la chasse que j’ai faite à cette citation. J’en ai retrouvé la trace dans un livre (en français), écrit par feu l’astrologue suisse canadien Werner Hirsig, Manuel d’astrologie, où la citation apparaît en français dans la préface, sans aucune mention d’aucune source. A partir de là, la citation fut utilisée par Solange de Mailly Nesie (1981), de qui elle fut reprise par Tad Mann (1987) et Percy Seymour (1988), et ainsi de suite à l’infini... Différentes personnes, y compris Solange, Percy et moi-même, ont vérifié dans les écrits et biographies d’Einstein, mais aucune n’a été capable de valider la citation, de sorte que Solange et Percy l’ont supprimée des éditions ultérieures de leurs œuvres. Les biographies d’Einstein ne contiennent rien qui puisse laisser penser qu’Einstein ait jamais manifesté un quelconque intérêt pour l’astrologie. Qui plus est, le style de la citation diffère de celui des autres dires authentiques d’Einstein ».

Dean termine en suggérant qu’il ne doit être accordé aucun crédit à cette prétendue citation tant qu’elle ne serait pas authentifiée. Michael Shermer, président de la Skeptics Society, va dans le même sens en précisant : « Selon Alice Calaprice, rédactrice en chef de la Princeton University Press et co-rédactrice du fonds documentaire sur les écrits d’Einstein pour la presse pour les 20 dernières années, cette citation d’astrologie, comme beaucoup d’autres attribuées à Einstein par des personnes en quête de crédibilité, est totalement fausse. En fait, elle figure dans l’édition d’Alice Calaprice des citations d’Einstein, dans la rubrique “attribuées à Einstein”, en compagnie de quelques centaines d’autres du même tonneau, telle que “Si les faits ne concordent pas avec la théorie, alors changez les faits” ou “Remplir une feuille d’impôt est plus compliqué que la théorie de la relativité” ».

La citation est maintenant dans une thèse d’université. Ce simple fait en dit long sur la « rigueur » du jury de la Sorbonne jugeant la thèse dirigée par Michel Maffesoli.

Mis en ligne le 14 novembre 2006
14911 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !