En avant la physique !

42 phénomènes du quotidien déchiffrés

Note de lecture Christine Mourlevat-Brunschwig - SPS n°321, juillet 2017

En avant la physique !
42 phénomènes du quotidien déchiffrés
Jean-Michel Courty et Édouard Kierlik
Belin, Coll. Bibliothèque scientifique, 2017, 192 pages, 24 €

Voici un titre qui donne envie de se laisser emmener pour déchiffrer ces phénomènes et se repérer avec plus de confiance dans le labyrinthe de la physique ! Cet ouvrage regroupe quarante-deux articles parus dans la revue Pour la Science et écrits par deux chercheurs, Jean-Michel Courty, chargé de mission pour la communication scientifique à l’Institut de physique (CNRS), et Edouard Kierlik, directeur de la faculté de physique de l’université Pierre et Marie Curie1.

L’ouvrage est découpé en sept thèmes : l’énergie, l’acoustique, l’électricité, les écoulements, le magnétisme, les fluides et les forces. Les sujets sont variés, actuels, parfois empruntés réellement au quotidien, mais souvent en recherchant l’aspect insolite, extravagant, pour attirer l’attention du lecteur. Par exemple, les éoliennes choisies ici, à axe vertical, tournent quelle que soit l’orientation du vent. Et si tout le monde a expérimenté une bouteille qui chante, un escalier chantant est bien moins banal, surtout si cela a été inventé par les Grecs au théâtre d’Épidaure ou par les Mayas à la pyramide de Kukulcán. Et un rond de fumée ordinaire passe nettement moins inaperçu lorsqu’il s’agit d’un tourbillon annulaire extraordinaire, qu’il soit craché par un volcan ou émis par un poulpe pour se propulser !

On apprend comment créer une tornade dans une bouteille d’eau ou tout simplement comment un nuage se transforme en pluie, ou comment le chat retombe sur ses pattes. Des phénomènes habituels sur lesquels on ne s’interrogeait plus depuis l’enfance… Et c’est avec ces yeux retrouvés de l’enfance que l’on découvre, plutôt interloqué, comment la tortue étoilée d’Inde se remet sur pattes grâce à la forme biscornue de sa carapace, proche de la gömböc, ce solide à l’unique position stable, ou comment la lourde sphère de granit d’une fontaine-boule parvient à tourner sur un film d’eau d’une fraction de millimètre.

On s’amuse, on rêve un peu à l’idée d’« amener l’énergie solaire depuis l’espace » et, surtout, on fait de la physique ! Les articles contiennent beaucoup de détails techniques, décortiquant les mécanismes mais en faisant souvent appel à un fond de connaissances mathématiques, donnant une image un peu hermétique de la physique. Il est vrai que ces chroniques s’adressent à des passionnés de science, disposant souvent d’un véritable bagage scolaire et maniant les concepts et les lois de la physique. Mais on notera, même pour ceux-là, une absence de limpidité et un certain manque de simplicité dans la description des phénomènes, complexifiant quelquefois plus encore la lecture. La grande réussite didactique de l’ouvrage se situe davantage dans les illustrations hautement pédagogiques de Bruno Vacaro et leurs légendes explicatives, qui donnent souvent une meilleure lisibilité des phénomènes. Si offrir plusieurs degrés de lecture est un atout de cet ouvrage, le manque de clés pour passer d’un étage à l’autre rend la lecture parfois suffocante. On restera malgré tout émerveillé par toutes ces photos, schémas et descriptions, comme autant d’invitations à mieux s’approprier ces parcelles de science.

1 Nous avions déjà rendu compte de leurs précédents opus, La physique buissonnière, SPS n° 300 (avril 2012) et La physique surprise (site www.pseudo-sciences.org, 17 avril 2014)

Mis en ligne le 4 novembre 2017
1460 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !