Courrier des lecteurs : avril à juin 2016

SPS n°317, juillet 2016

Nous ne pouvons pas publier tous les courriers reçus, ni les publier dans leur intégralité. Les choix opérés et les coupures faites sont de la seule responsabilité de la rédaction.

La dose équivalente en banane

J’ai beaucoup apprécié votre mise au point du n° 316 sur la radioactivité, qui m’aurait apporté beaucoup d’éléments pour répondre à mes collègues et patients. Je mets au passé car je viens de prendre ma retraite. J’ai cependant été étonné que vous n’évoquiez pas cette unité qui est, me semble-t-il, beaucoup plus parlante que toutes les autres pour le grand public : la Dose équivalente en banane (voir Wikipedia).

D. R.

Cette « unité » amusante est plutôt sympathique ! Merci de nous l’avoir indiquée. Hervé Nifenecker, l’un des auteurs de notre dossier, précise que la recherche d’équivalence entre les effets des faibles doses et ceux d’autres expositions chroniques et habituelles n’est pas stupide. Ainsi a-t-il fait une équivalence entre mSv et nombre de cigarettes fumées en ce qui concerne le nombre de décès prématurés ou en réduction d’espérance de vie. Par exemple l’effet d’un mSV (en retenant la RLSS – voir SPS 316 à propos de la RLSS) serait équivalent à avoir fumé 50 cigarettes [1]. Pour les bananes, il faudrait en manger 28 par jour pour atteindre la limite de l’irradiation du public.

[1] Hervé Nifenecker, « Faut-il revoir les conditions d’évacuation à la suite d’un accident nucléaire ? », www.sauvonsleclimat.org, 20 mai 2011.

Mis en ligne le 27 novembre 2016
1126 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !