La rumeur court toujours…

Communiqué de l’AFIS - 12 février 2016

À chaque fois que l’Association Française pour l’Information Scientifique (AFIS) s’exprime sur un sujet véhiculant une forte charge émotive, celles et ceux qui ne nous connaissent pas encore s’interrogent : « Mais qui sont ces gens ? ». Google se charge alors de donner les réponses. Les bonnes et les mauvaises. Nous commencerons par synthétiser l’histoire de l’AFIS, puis nous traiterons « la rumeur ».

Qu’est-ce-que l’AFIS ?

L’AFIS est une association de la société civile (une ONG) fondée en 1968, par un journaliste scientifique, Michel Rouzé, Prix Jean Perrin 1976 de popularisation de la science ; elle regroupe des hommes et des femmes de toutes origines et formations. Elle informe sur l’avancement des sciences et des techniques, réfute les argumentations pseudo-scientifiques et dénonce l’instrumentalisation de la crédulité. À ce titre, elle contribue au débat public depuis près de cinquante ans, s’emparant de très nombreux sujets touchant à des thématiques variées, des croyances multiséculaires (astrologie, voyance, etc.) jusqu’aux sujets d’actualité à l’interface science, technique et société. Ce sont bien sûr ces derniers qui « font le buzz ».

La naissance de la rumeur

2007. L’AFIS publie un numéro spécial de sa revue Science et pseudo-sciences sur les OGM et prend publiquement position pour affirmer, en ne considérant que le seul terrain scientifique, qu’il n’y a aucun fondement pour un éventuel moratoire sur la culture du maïs biotechnologique MON810. Marcel Francis Kahn est rhumatologue. Infatigable pourfendeur des pseudo-sciences en médecine, il est membre à ce titre du comité de parrainage scientifique de l’association. Militant de toujours de l’extrême-gauche anticapitaliste, il n’accepte pas que l’AFIS dénonce les distorsions des données scientifiques pratiquées dans la militance anti-OGM. Il accuse alors Louis-Marie Houdebine et Marcel Kuntz de « liens avec Monsanto et ses filiales » et écrit une déclaration en ce sens qui se trouve toujours en bonne place sur tous les sites militants anti-OGM… et ils sont nombreux.

La rumeur démentie

Ainsi, tout internaute questionnant la toile trouvera nécessairement non seulement les productions de l’AFIS, mais aussi la « rumeur » : l’AFIS serait le faux-nez d’un lobby-pro-OGM lié au diable Monsanto. Ces allégations n’ont bien sûr aucun fondement. Elles ont été réfutées [1][2]. Pas le moindre début de preuve n’a jamais pu être apporté par ceux qui colportent cette rumeur, et pour cause.

La fabrication de la rumeur avouée

Dan Israel, pour Arrêt sur Images a voulu tirer l’affaire au clair. Il a publié le résultat de son enquête : « L’accusation est grave… mais sans fondement ! Interrogé par @si, Marcel-Francis Kahn confirme bien volontiers qu’il est “opposé à la campagne de défense inconditionnelle des OGM menée par l’Afis depuis deux ans”et qu’il juge “probable que des liens existent entre ces deux chercheurs et Monsanto ou ses filiales”. Mais le médecin ajoute aussitôt qu’il n’a pas connaissance de “fait précis” et qu’il ne possède “pas de preuve matérielle” pour étayer ses propos » [3].

La rumeur court toujours

Le phénomène « rumeur » est bien documenté. Si vous êtes arrivé sur cette page, c’est peut-être que vous aussi avez été rattrapé par cette rumeur. Vous connaissez maintenant les dessous de cette « affaire ». Internet est un outil fantastique de diffusion des connaissances, certes, mais de diffusion de la désinformation aussi. Comment alors vérifier une information rapidement sur le net ? Permettez-nous de vous suggérer ce petit tutoriel trouvé sur la toile !

[1] Mise au point
[2] Elle court, elle court la rumeur...
[3] http://www.ariane-beldi.ch/2013/11/...

Mis en ligne le 13 février 2016
6393 visites

Explorer par thème


Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !